REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

bridges numériques et camphones ne font pas de photos!!
Le forum.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER


bridges numériques et camphones ne font pas de photos!!

Tous les forums > L'art > bridges numériques et camphones ne font pas de photos!!
26 r�ponses - Page : 1
bridges numériques et camphones ne font pas de photos!!
christophem - 23/05/08 16:31 Profil  
J'ai visité il y a peu la Tate Modern Gallery.
Photographier une oeuvre tel quelle ne m'intéresse pas trop, par contre certaines pouvaient se prêter à des scènes intéressantes en jouant avec l'oeuvre et des personnages, je sors donc mon Rolleiflex...en moins d'une secondes 2 gardiens sont sur moi: on ne peut pas photographier une oeuvre! droits d'auteur, droits de suite blablabla.

Je réessaie dans une autre salle...pareil....une troisième pareil...j'abandonne.
Partout autour de moi les bridges numériques et les camphones crépitaient, les mêmes gardiens ne bougeaient pas.

Amis de l'argentique, rassurez vous, pour le communs des mortels ou ,le commun des gardiens, les petits appareils ne font pas de VRAIES photos
Le rolleiflex seul ce jour là, portait de titre d'appareil photo
biloko - 23/05/08 18:24 Profil  
Les gardiens devaient avoir mangé quelque chose de pas bon la veille. Parce que, quand je suis passé, j'ai pu faire ça : http://www.revelateur.com/scripts/photos/photo.php?ID=1886

Mais, c'est vrai que les réactions sont complètement imprévisibles.
Alors un peu de pédagogie. Quand on me dit que je ne peux pas photographier les oeuvres, je leur dis que je ne suis pas fou, et que je sais que des reproductions de grande qualité sont en vente, supérieures à tout ce que je pourrais jamais obtenir, mais que la scène et le public ne sont pas protégées par le droit d'auteur. Je les invite, s'il le faut à regarder dans mon viseur.
Ils voyent un gros appareil... ils se disent un gros télé... donc juste le tableau dans le viseur. Montrez leur que le sujet, c'est la salle !
christophem - 24/05/08 08:16 Profil  
Ils ont été assez "secs" et comme je n'était pas dans mon droit, je n'ai pas insisté.

mais ce qui est étrange, comme je l'ai signalé dans le premier message, c'est que les petits numériques faisaient ce qu'ils voulaient....
Daniel_2 - 24/05/08 14:44 Profil  
Je pense que tu as raison : le petit numérique passe pour un gadget tout juste bon à regarder les images au dos ou sur un ordi!
Daniel_2 - 26/05/08 07:43 Profil  
Je trouve intéressante cette expérience parcequ'elle montre bien la frontière qui subsiste, quoi qu'on en dise, entre la photographie argentique et la prise de vue numérique. Le numérique en photographie c'est purement et simplement un objet informatique. L'APN c'est un petit ordinateur qu'on peut tenir dans la main ou dans la poche ; un petit ordinateur qui produit des images, mais un petit ordinateur seulement, et rien d'autre.

L'appareil argentique traditionnel (surtout un Rolleiflex!) c'est un VRAI appareil photographique qui non seulement produit des images, mais des images durables que l'on peut conserver et reproduire à l'infini, même longtemps après la prise de vue.

Toute la différence est là : l'APN c'est un jouet informatique considéré comme pas inoffensif par les gardiens du musée. Consciemment ou non ils ont l'impression que les droits d'auteur sur les oeuvres ne sont pas menacés par de tels objets.

Le vrai appareil à pellicule, par contre, représente dans leur esprit une réelle menace en raison de ses qualités propres. On en revient toujours là : c'est le VRAIE photographie!! (et pas son clone informatique...)
Daniel_2 - 26/05/08 07:48 Profil  
considéré comme inoffensif


Daniel_2 - 26/05/08 13:19 Profil  
c'est la VRAIE photographie!!

Ouch, j'étais mal réveillé ce matin...
stefdewulf - 28/05/08 15:13 Profil  
grrr, ca fait peu de temps que je découvre ce forum, mais j'aime ce genre de discution, un peu "anti" apn, bien que, je pense pratique pour certaines choses... Mais en effet quand on dit la vrai photographie, c'est le fait de savoir qu'on a pas une carte mémoire de 8Go ou on peux stoker 6millions de photos.... d'en avoir un aperçu avant et d'écrasé, grr ca fait froid dans le dos, pas celui du moyen format...

L'argentique, c'est avant tout une réflexion, prendre sont temps, réfléchir, attendre le bon moment, ce fixé, enfin tous ce que ne fait pas l'apn sauf peut être pour les paysage, mais bon aucunne issu, après pour la finalité, le print!!!

J'hadère à ce forum!! je sais pas comment j'ai débarqué ici, ni qui vous êtes, peut être pas plus mal, car on ce concentre sur la VRAI photo ;)
Daniel_2 - 29/05/08 08:53 Profil  
Alors, BIENVENUE !!
biloko - 29/05/08 19:27 Profil  
J'aime bien mon Blad... et ma Sinar... mais cette année, pour l'école des beaux arts, je présente un travail fait avec mon téléphone (http://366photos.blogspot.com et http://366mots.blogspot.com). L'an dernier, une partie était faite au Holga.
Je retiens toujours l'exemple d'Edouard Boubat (La photographie / Le livre de poche) "Vous devez avoir un bon appareil ?", et j'ose à peine avouer: "Le même que vous.".
Ce n'est pas l'appareil qui fait les photos, mais le photographe !
PS: il est vrai que, pour le moment, je me sens bien mieux - en général - dans l'argentique que dans le numérique.
christophem - 29/05/08 19:32 Profil  
"Ce n'est pas l'appareil qui fait les photos, mais le photographe "

mais sans appareil, que fait le photographe ?
mozar94 - 30/05/08 12:17 Profil  
mais sans appareil, que fait le photographe ?

Il REGRETTE, et il se contente de regarder
Daniel_2 - 30/05/08 13:33 Profil  
Au-delà de l'appareil, le débat maintenant est sur une question de qualité de l'image, de "rendu". On ne peut pas faire avec un camphone ni un APN ni un reflex num les images que l'on tire d'une Kodachrome ou une Tri-X par exemple. Quoi qu'en disent les numériciens avec leurs logiciels qui "font comme..." c'est et ça restera très différent. Deux mondes qui n'ont rien de commun. L'informatique d'un côté, la pellicule de l'autre. Chacun choisit ce qui lui plaît ou ce dont il a besoin pour son gagne-pain.

Pour du "vite-fait-vite-vendu" et du "bien-net-dans-tous-les-cas" le numérique est parfait, il est fait pour ça. Pour aïe aïe aïe mon portefeuille aussi, mais bon...

Pour du travail plus personnel, voire artistique, qu'on veut pouvoir conserver et éventuellement transmettre ; pour un rendu particulier, une recherche sur les matières, les couleurs... une vraie valeur ajoutée, l'argentique demeure la seule voie possible!

Après, faire des images avec un Lomo ou un camphone, c'est un choix esthétique qui en tant que tel n'est pas discutable. On regarde le résultat, on aime ou on n'aime pas. Point.


mozar94 - 30/05/08 13:56 Profil  
Au-delà de l'aspect technologique, il faut bien aussi reconnaître que la démarche est différente. L'argentique a cédé la place au numérique sur des domaines particuliers, mais reste roi dans le monde de la photo "artistique". je ne dis pas que le numérique n'a rien à y faire, mais le fait est là: l'argentique domine ce monde, pour palanquée de raisons.

J'étais il y a 2 semaines en Islande (à ce sujet, vos commentaires sont les bienvenus sur mes 5 dernières photos mise en ligne...) et je peux vous dire que je suis passé pour un malade avec mon 6x6 lors de notre sortie en mer pour aller voir les baleines...
Daniel_2 - 30/05/08 15:46 Profil  
Tu as ramené des images magnifiques de ton voyage !
mozar94 - 02/06/08 08:01 Profil  
Merci....

POur revenir sur le sujet initial: même chose vécue hier soir au festival de Neuchâtel: contrôle de sacs à l'entrée, et j'avais mon petit Revue 400 SE.
[le gars de la sécu]- C'est un numérique?
[moi] - non.
- Ah alors il faut me le montrer.
- voilà... C'est un petit appareil, pour faire du NB.
- Mmmh, oui, mais les photos sont interdites pendant les concerts...
- ce n'est pas un appareil pour faire des photos de scène, c'est trop court comme focale...
- OK. Mais les photos sont interdites... Normalement on ne doit pas entrer avec du matériel photo.
- De toute façon je ne vous le laisse pas.
- ah bon?
- Non, c'est un appareil de collection, j'y tiens.
- OK. Mais vous ne faites pas de photos pendant le concert, hein?
- ne vous en faites pas: quand je veux faire des photos de scène je prends une accrédit' et j'amène ce qu'il faut en matos....
La dernière phrase l'a calmé, il a senti que je ne me laisserais pas faire... Et pendant le concert, on avait des caméscopes, des appareils numériques, des téléphones portables, et j'en passe...

Daniel_2 - 03/06/08 06:50 Profil  
Ouais... on vit vraiment une drôle d'époque (photographique).
Daniel_2 - 04/06/08 13:02 Profil  
En tout cas cette expérience, similaire à celle de Christophe, conforte l'impression générale de cette discussion : pour le grand public l'APN n'est pas un appareil photo, mais gadget informatique parmi tant d'autres...
On sait d'ailleurs que 99% des images enregistrées sur la carte-mémoire d'un APN ne sont JAMAIS tirées sur papier...
Et récemment une revue professionnelle classait l'APN dans la catégorie des "périphériques de loisir numérique"... On ne pourrait pas mieux dire!!

christophem - 04/06/08 16:59 Profil  
"99% des images enregistrées sur la carte-mémoire d'un APN ne sont JAMAIS tirées sur papier"

vu les quantités, heureusement pour nos forêts
Daniel_2 - 05/06/08 09:21 Profil  
Oui, c'est le bon côté du truc
Au fond, les gens utilisent naturellement ces objets pour ce qu'ils sont : des appareils à faire de l'image électronique pour regarder sur un écran ou envoyer par internet.
L'usage répond de manière assez pertinente à la fonction réelle.
mozar94 - 05/06/08 09:38 Profil  
Oui, c'est certain. Il y a juste un inconvénient: même les images ayant valeur de conservation (souvenirs de voyage, de famille: cf mon fil de discussion sur le sujet) ont tendance à se perdre du fait de la fragilité du stockage numérique.
Et même si on fait un tirage papier de ces images, ce support intermédiaire de référence qu'était le négatif a disparu, donc si on perd le fichier c'est foutu, point de salut


Daniel_2 - 05/06/08 15:16 Profil  
"donc si on perd le fichier c'est foutu, point de salut"

C'est LE big problème du numérique... Tellement gros, le problème, qu'évidemment personne n'en parle, surtout pas la presse "spécialisée", et encore moins, bien sûr, les fabricants d'APN et reflex num!


Drakho - 10/06/08 11:03 Profil  
Euh... en quoi ce problème de perte de l'original est il plus gros en numérique ?

J'adore l'argentique (je pratique argentique et numérique, quoi que je lâche tranquillement le numérique) mais je ne pense pas porter d'oeillères en disant que pour la conservation, le numérique a un avantage flagrant sur l'argentique, c'est à la portée de tout le monde dès qu'on veut s'en donner la peine

En fait, c'est surtout la volonté de sauvegarde des images que l'on crée qui est un point déterminant; un fichier numérique peut se copier et se recopier sans perte d'un support à un autre, on ne peut pas (à ce que je sache) en dire autant d'un film.

Si on perd le négatif (ou la dia), c'est foutu, point de salut, en plus, on ne peut pas facilement les recopier, ces négas (si c'est pour les scanner, on en revient à une photo "numérique")

Celà dit, pour ce qui est du sujet de ce fil, cette réaction face aux appareil autres que les compacts et bridges est plus liée à la taille des engins et au look résolument plus "pro"... le quidam qui ne connait rien en photo se fait vite des films quand il voit un matériel imposant ou rarement vu dans son milieu... Je suis quasiment certain qu'avec un reflex numérique équipé d'une optique bien lumineuse, la réaction aurait été pareil... mais je suis aussi d'accord pour dire que ça a un côté presque agréable d'être "distingué" comme ça
Daniel_2 - 10/06/08 15:08 Profil  
Ces questions de conservation des images sont intéressantes car c'est là que se trouve l'essence même de la photographie.

On ne peut pas imaginer une photographie qui ne serait pas pérenne, qui ne traverserait pas le temps pour toucher les générations futures. Ceci concerne aussi bien pour la photo "familiale" que la photo d'art. L'oeuvre qui ne se conserve pas n'existe pas.

Il me semble que l'on peut aborder la question sous deux angles : la commodité et la sécurité.

La commodité : rien de plus simple que de conserver un original argentique, néga ou diapo. Une boîte bien sagement rangée, et puis c'est tout. Pour les oeuvres d'art majeures, dans ce domaine, les musées et autres institutions disposent de moyens supérieurs, mais même au simple niveau domestique chacun a déjà fait l'expérience de retrouver sans peine des photographies familiales et des films parfois très anciens, en parfait état.

Le numérique n'offre pas cette facilité de stockage. Déjà il faut savoir sur quel support stocker et choisir parmi des "solutions" pas toujours simples d'accès pour tout le monde (disque dur, disque externe-quelle norme?- carte-mémoire, site internet gratuit, payant, garanti??...) puis ne pas perdre le support ou espérer que le stockage externe, genre site internet, ne disparaisse pas un beau jour sans prévenir... Se souvenir où c'est rangé, classé, parmi tant d'autres fichiers... Bref c'est très vite la pagaille, mêlée à l'inquiétude, et on ne retrouve plus rien dans tout ce bazar! Je crois aussi que la "facilité" de la prise de vue numérique incite à en faire trop, ce qui dissuade ensuite de tout trier... et du coup au bout d'un petit moment on ne sait plus du tout où sont les images, ou bien elles ont été perdues, effacées du support... on ne sait plus par qui, quand, pourquoi et comment... pas très rassurant.

La sécurité : Le néga est certes unique mais il se conserve très bien. Il est un vrai original qui ne craint pas le temps qui passe.

Ce n'est pas la même chose avec un fichier numérique : chacun sait parfaitement que les données (images) numériques enregistrées aujourd'hui ne seront plus lisible dans 5, 10 ou 20 ans. La machine de lecture actuelle sera en panne, plus fabriquée, pas réparable... Les normes de stockage auront changé de nombreuses fois... Et puis il y les bugs toujours possibles et le risque de tout perdre en un clic de souris, sans rien comprendre à ce qui s'est passé!
Il reste la possibilité de recopier à l'infini les fichiers sur les nouveaux supports qui sortiront à l'avenir... mais qui fera un tel travail à perpétuité? Et quelle garantie a-t-on qu'au fil des recopiages les données ne vont pas s'altérer, s'évaporer? bref, c'est pas gagné...

Pour toutes ces raisons, la pellicule me paraît être encore, et pour longtemps sans doute, un choix très pertinent pour la conservation des photographies les plus importantes dans tous les domaines.
Drakho - 11/06/08 09:14 Profil  
Merci bien pour votre vision des choses, c'est intéressant et ça confirme un peu ce que je pense :)

Le numérique demande énormement de travail pour essayer d'assurer une pérennité dont on ne sait pas encore grand chose, mais permet en revanche de mettre relativement à l'abirs de catastrophes (feux, innondation) les images que l'on "crée".

L'argentique, de son côté, a une grande histoire, demande moins de travail pour le conserver et permet parfois des chasses au trésor quand les pellicules n'ont pas été bouffées par des moisissures ou brulée dans un incendie (les accidents, ça peut malgré tout arriver)

De toute façon, la pellicule me plaît toujours autant, si ce n'est plus encore :)... j'dois apprendre à maitriser mon RB67
Daniel_2 - 11/06/08 10:06 Profil  
Ah, le Mamiya RB, superbe machine, et quelles magnifiques images on peut en tirer!

Si ça peut vous aider, voici un lien vers le mode d'emploi EN FRANCAIS (pas courant...)

http://www.psyphoto.com/pub/




Daniel_2 - 11/06/08 10:08 Profil  
Le lien URL n'a pas marché, dommage, mais un copier-coller de l'adresse ira presque aussi vite


26 r�ponses - Page : 1
Tous les forums > L'art > bridges numériques et camphones ne font pas de photos!!



  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communaut en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes aprs. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous tes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cde des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)



Tous les forums > Rechercher dans les forums
Rechercher dans les forums
Votre recherche :
Rechercher dans : Titres des messages  Corps des messages  Auteurs  


Page gnre en 12 msec (4.8 msec SQL) - 0 requetes
Administration




Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2020 - le 29/03/2023 à 17:12:45 - REVELATEUR.COM.