REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Question philosophique autour du tirage numérique.
Le forum.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER


Question philosophique autour du tirage numérique.

Tous les forums > L'art > Question philosophique autour du tirage numérique.
35 r�ponses - Page : 1 2
Question philosophique autour du tirage numérique.
mozar94 - 22/10/10 12:10 Profil  
La question du jour: comment gérer les "accessoires" d'un tirage. Par accessoires, j'entends tout ce qui va être mis sur le tirage en plus de la photo. Je n'aborde dans ce fil que le recto:titre, numérotation, signature... Ce qui est au verso (réf. de la photo, numérotation, etc...) est moins critique pour moi.
Je pose la question ici car je sais que je vais obtenir des points de vues variés pour ne pas dire divergents...

Or donc, le recto du tirage: photo, numérotation, titre (pour moi c'est tout, pour d'autres il y a peut-être autre chose).
Comme à mon habitude, je suis parti initialement de l'idée de garder la démarche argentique (n'imprimer que la photo sur le papier, tout le reste devant être ajouté autrement, donc écrit). Cependant, je ne peux pas partir là-dessus sans au moins me poser la question suivante: devrais-je profiter de la technologie du labo numérique pour imprimer le titre et le numéro de tirage?? L'avantage serait la finition: on peut faire un beau titre, utiliser une belle police, et même faire discret, en gris léger, tout ça. Bon. Mais du coup, je sors de mon principe de respecter la démarche argentique stricte.

Comment voyez-vous les choses?
Daniel_2 - 22/10/10 12:15 Profil  
Tu veux dire écrire SUR la photo (ça m'étonnerait quand même...) ou bien sur une marge libre autour de la photo ?
mozar94 - 22/10/10 13:43 Profil  
Sur la marge libre, oui.
Daniel_2 - 22/10/10 14:11 Profil  
Le titre et le numéro écrits dans la marge en impression numérique je trouve que ce n'est pas très classe pour un beau tirage. Ça fait trop ordinaire. Tout le monde avec un logiciel saura plus ou moins faire ça, il n'y aura aucune distinction entre ton travail et celui d'un(e) autre. Ça aura un air banal.

Si tu numérotes et signes un tirages c'est parce que tu le considères comme rare, précieux, que tu lui accordes une valeur artistique, et dans ce cas il vaut mieux me semble-t-il utiliser un procédé manuel. Ainsi ton œuvre portera un peu de toi-même, de ton esprit d'où est née l'image, au lieu d'être confiée in fine à l'anonymat d'un logiciel.

Pour la signature un "timbre sec" (en relief) est ce qui donne le plus de cachet à l'ensemble mais on peut aussi signer à la main. J'ai vu beaucoup de photos d'auteurs signées à la main discrètement au crayon gras, c'est très classe. D'autres ne signent jamais mais si on veut le faire je crois qu'il faut essayer de se distinguer un peu. Idem pour la numérotation s'il y a lieu.

Ici le procédé numérique même avec une belle police (chose pas si courante que l'on croit...) c'est le risque de l'uniformité.
phil2x - 22/10/10 14:39 Profil  
Je reviendrai plus tard sur cette intéressante question.
mozar94 - 22/10/10 16:28 Profil  
Je retiens ton idée: risque d'uniformité. Car pour d'autres cela peut être une opportunité: donner une vraie présentation d'ensemble, homogène.

Daniel_2 - 22/10/10 18:10 Profil  
La signature manuelle ou le cachet ne sont pas antinomiques avec une certaine homogénéité.
ullapol - 22/10/10 19:25 Profil  
Tant que la lisibilitée de l'image n'est pas entravée, je ne vois pas pourquoi une certaine présentation serais interdite, tant que cela ne choque pas, au contraire je croit que cela peut apporter une certaine originalité.
srcardoso - 23/10/10 08:37 Profil  
Je trouve qu'un tirage signé à la main lui donne une touche d'exclusivité et personalité. Si c'est fait de façon numérique ça donne plus l'impression de travail à la chaîne, un peu comme les posters qu'on acheter dans les magasins.
mozar94 - 23/10/10 08:50 Profil  
Pour la signature j'utilise un tampon sec (cf phototroc), mais je me posais juste la question pour la numérotation et le titre. Je reste sur l'idée de le faire à la main (même si j'écris comme un cochon aveugle), mais ça valait le coup de poser au moins la question... Srcardoso, tu as parfaitement raison: un titre imprimé, ça ferait de toute façon "poster imprimé en série".
Dom - 23/10/10 09:53 Profil  
Tampon à sec + signature et n° manuels...
C'est ce qui donne encore le sentiment du tirage "manuel", c'est à dire une maîtrise complète de la chaîne. Après tout, quand je sors un tirage numérique, je fais sur Pshop exactement ce que je ferais au labo...
srcardoso - 23/10/10 15:43 Profil  
Quand vous faites des tirages, laissez-vous toujours une marge autour de l'image?
christophem - 23/10/10 15:56 Profil  
Pour ma part :oui. Si tu encadres c'est plus simple, sinon ça encadre un peu naturellement et ça évite de mettre les doigts sur l'image
srcardoso - 23/10/10 19:09 Profil  
Les marges, vous les demandez à l'imprimante ou vous éditez l'image pour y mettre la dite marge?
ullapol - 23/10/10 22:03 Profil  
cela ce fait sous Ps, tu met la marge que tu veut, perso comme j'ai gardé le format d'impression de l'argentique 13/18, 18/24 etc j'ai forcément une marge.
mozar94 - 24/10/10 07:46 Profil  
Sous QTR, tu définis directement les marges ainsi que la taille du papier, il en déduit la taille de l'image. Très pratique, c'est comme un margeur!
srcardoso - 24/10/10 08:30 Profil  
QTR=QuadToneRip? D'après mes recherches c'est seulement pour les impressions n&b? Et si t'imprimes une image au format 6x7 sur une feuille A4, va-t'il la recadrer pour qu'elle entre dans les dimensions de la feuille ou bien va-t'il la laisser dans son format d'origine?
ullapol - 24/10/10 09:40 Profil  
Si tu connais le format d'impression et le format de sortie il ne doit pas y avoir de problême?, en plus l'imprimante te propose avant l'impression d'ajuster l'image à ce que tu souhaite.
mozar94 - 24/10/10 09:47 Profil  
Ullapol, QTR remplace le gestionnaire d'impression de l'imprimante, donc tu n'as plus ce genre de proposition.
pour srcardoso: il 'tavertis si l'image déborde de la feuille, mais c'est tout: c'est à toi de savoir ce que tu veux faire.
ullapol - 24/10/10 09:51 Profil  
Quel est alors l'avantage de QTR?
mozar94 - 24/10/10 14:31 Profil  
QTR est un RIP (raster image processor): il pilote l'imprimante directement pour imprimer une image. Entre autres, on a la possibilité de piloter des configurations d'encres différentes de ce qui est prévu pour l'imprimante (kit noir et blanc par exemple).
Le mieux c'est de l'essayer, c'est gratuit car le logiciel n'a pas de clé.
phil2x - 25/10/10 10:39 Profil  
Ouh là, ç'est parti un peu dans tous sens.

Perso, je trouve que sur le recto d'une image encadrée avec passe-partout, seule la signature doit obligatoirement figurer. La date approximative de la prise de vue, en abrégé, me paraît aussi utile.

Pour ce faire, on peut préférer la formule manuscrite au crayon gras mais celle-ci doit se trouver sur la marge du papier ou sur le carton de fond s'il est indissociable du papier, mais jamais sur le passe-partout lui-même qui ne fait pas partie de la photo. Il faut alors que la fenêtre du passe-partout soit plus large que l'image elle-même pour qu'on puisse voir la signature et, par ailleurs, être capable de l'apposer dans une écriture esthétique et suffisamment petite. C'est pas gagné d'avance.

C'est pourquoi, j'appose sur mes tirages numériques une petite signature discrète avec un calque de texte de Ps pixélisé sur l'image elle-même. J'estime que ça n'abime rien. Après tout, c'est du numérique et il n'y a pas lieu d'en rougir.

Quant au tampon à sec, formule plaisante assurément, je me demande comment vous faites pour ne pas le masquer sauf à faire un montage sans passe-partout, ce qui m'agrée beaucoup moins.

Vos réactions m'intéressent au plus haut point. A+
mozar94 - 25/10/10 13:50 Profil  
De mon point de vue, il n'est pas forcément nécessaire, lors d'un encadrement, que la signature ou le titre soient visibles. Ca peut être un choix, dans la mesure où c'est possible. Mais personnellement je n'en ferais pas une religion. Les tirages que j'encadre chez moi ne montrent que la photo.
phil2x - 25/10/10 14:12 Profil  
Tiens, tiens, pourquoi signer si le montage rend la signature invisible ? N'est-ce pas le comble de quelque chose comme de l'espoir que le contempleur se dise sans hésiter "C'est un Mozart" ou "c'est un Phil2x". Mouais, pourquoi pas ?
mozar94 - 25/10/10 14:42 Profil  
Comme je le dis: c'est un choix. Pour moi point de religion ni d'intégrisme: chacun fait ce qu'il veut comme il le sent. Mois je ne vois pas d'obligation à ce que ma signature soit visible (surtout un tampon sec...)
ullapol - 25/10/10 16:04 Profil  
"seule la signature doit obligatoirement figurer." holà phil tout doux, j'ai eu 20 ans en 68 et interdire d'interdire reste de mise pour moi. Blague à part avec le troc 4 nous avons eus 10 façons de présenter une photographie qui se valent toutes AMHA bien sûr, cependant si je vend une photo une petite signature manuscrite me semble le minimum et pour moi sur l'image même.
Dom - 25/10/10 17:44 Profil  
Signé... Et numéroté !
Pour rester dans la légalité.
mozar94 - 26/10/10 08:25 Profil  
Rien d'illégal à ne pas signer ou numéroter un tirage... Il faut le numéroter et le limiter à 30 exemplaires maxi pour qu'il aie un statue d'oeuvre et pouvoir le vendre en tant que tel, c'est tout. Sinon c'est considéré comme un produit normal.
Dom - 26/10/10 08:53 Profil  
Et si c'est un produit normal, tu n'as pas le droit de vendre car tu n'as aucun statut de commerçant...
Le fait de numéroter et signer lui confère le statut d'oeuvre de l'esprit et ce n'est que dans ce cas que tu peux vendre. S'il n'est pas numéroté et signé on peut croire que tu vends en grande série et que pour le coup tu concurrences les artisans photographes.
Il en va de même pour les auteurs en littérature, ils n'ont en principe pas le droit de vendre eux-mêmes leurs bouquins. Quand ils vendent sur des salons, c'est une tolérance et d'ailleurs, l'éditeur est souvent présent.
mozar94 - 26/10/10 09:08 Profil  
Oui on est bien d'accord. Mais c'était bien le sens de ma remarque: si tu ne vends pas (ce qui est le cas de 99% d'entre nous) tes tirages, pas besoin de les numéroter.
Dom - 26/10/10 09:39 Profil  
En ce sens oui !
phil2x - 26/10/10 10:48 Profil  
Hé, les gars, il y a des différences importantes entre les droits internes des pays membres de l'UE, notamment en matière d'accès à la profession de photographe et/ou de commerçant. La littérature en la matière abonde mais, bon, on ne va quand même pas essayer d'en faire le tour.
Dom - 26/10/10 11:23 Profil  
Je n'évoquais que la législation française puisque j'ai dû m'y pencher. Je suis par contre ignare concernant les autres pays membres de l'UE
mozar94 - 26/10/10 14:05 Profil  
Pourquoi? Il y a un autre pays que la France dans l'UE? Ah ouiiii, y'a l'Allemagne aussi. (OK je sors.)
Dom - 26/10/10 14:07 Profil  

35 r�ponses - Page : 1 2
Tous les forums > L'art > Question philosophique autour du tirage numérique.



  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communaut en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes aprs. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous tes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cde des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)



Tous les forums > Rechercher dans les forums
Rechercher dans les forums
Votre recherche :
Rechercher dans : Titres des messages  Corps des messages  Auteurs  


Page gnre en 10 msec (2.7 msec SQL) - 0 requetes
Administration




Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2020 - le 29/03/2023 à 16:27:47 - REVELATEUR.COM.