REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Les articles
de REVELATEUR.COM.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

ROLLEIFLEX Automat 1  

Résumé :  Le Rolleiflex fait parti de ces boîtiers mythiques qui ont marqué l'histoire de la photographie. Le premier modèle date de 1929 et s'est vite imposé comme l'appareil de reportage préféré des photographes.
   - 1 ROLLEIFLEX Automat 1 (1/1). 

ROLLEIFLEX Automat 1 (1/1)  

[01-vue_generale.jpg]

1. Introduction

Le Rolleiflex fait parti de ces boîtiers mythiques qui ont marqué l'histoire de la photographie. Le premier modèle date de 1929 et s'est vite imposé comme l'appareil de reportage préféré des photographes. Sa plus grande particularité est qu'il possède deux objectifs, le premier dédié à la visée et un second à la prise de vue. Il n'y a donc pas de miroir mobile, ce qui rend le déclenchement très doux. Ce système permet également l'utilisation d'un obturateur central rendant la synchronisation du flash possible à toutes les vitesses. Le format de prise de vue est du 6x6, permettant de prendre 12 vues carrées par film 120.
Le Rolleilflex présenté ici est un " Rolleiflex Automat 1 " fabriqué entre 1937 et 1939. L'objectif de visée est un Heldoscop-Anastigmat (75 mm f/2.8) et l'objectif de prise de vue un Carl Zeiss Jena Tessar 75 mm f/3.5. D'après mes recherches, ce modèle est relativement rare et donc très recherché par les collectionneurs.

2. La prise de vue.

[02-ouverture_du_viseur.jpg]

La visée se fait par le dessus comme pour beaucoup de boîtiers moyen format. Pour cela il suffit d'ouvrir le viseur pour avoir accès au dépoli quadrillé (5 carreaux sur 5).

[03-viseur_vue_de_haut.jpg]

La visée n'est pas des plus lumineuses, ce qui est symptomatique des premiers Rolleiflex. Le plus déroutant au début est que la gauche est la droite sont inversées, mais on finit par s'y retrouver après un petit temps d'adaptation.

[04-mise_au_point.jpg]

La mise au point se fait grâce à la molette située sur le côté gauche du boîtier et permet théoriquement de se rapprocher à environ 80 cm du sujet. L'action sur cette molette entraîne un légère translation du bloc-objectifs.

[05-reglage_ouverture_vitesse.jpg]

Le réglage de l'ouverture et du temps de pose se fait grâce à deux molettes situées à l'avant du boîtier, entre les deux objectifs. Les ouvertures vont de f/3.5 à f/22 et les temps de pose de 1 seconde à 1/500 seconde + une pose B. Ces deux réglages sont continus et seules quelques graduations sont là pour nous guider. Celles-ci sont situées dans un petit cadrant visible au dessus de l'objectif de visée.

[06-arriere.jpg]

Ce modèle ne possède pas de cellule et, pour nous aider, seules quelques indications (en allemand) sont présentes à l'arrière du boîtier. Il s'agit de suggestions de réglages selon la scène photographiée et le temps qu'il fait. Autant dire qu'il vaut mieux avoir une cellule indépendante. De plus, l'Automat 1 possède un " viseur sportif ", permettant une visée plus traditionnelle grâce à une petite lentille située à l'arrière du viseur et un système de miroir rabattable.

[07-declencheur.jpg]

La déclencheur est situé sur la face avant du boîtier, de manière à pouvoir être actionné avec le pouce de la main droite.

[08-manivelle.jpg]

L'avance du film se fait grâce à une manivelle située sur la droite du boîtier. Sa manipulation est un peu spéciale puisqu'il faut faire un tour dans le sens des aiguilles d'une montre pour avancer le film, puis revenir en arrière pour armer l'obturateur.

3. Résultat en image

Pour finir voici un exemple de photo prise avec cet appareil. Le film utilisé est de l'Ilford FP4+ développée dans du LC29 (1+29). Il s'agit d'un scan d'un tirage 13x13 cm sur papier baryté Ilford multigrade (mat).

Comme on peut le voir sur cette image le format carré est particulièrement adapté aux sujets centrés, aussi bien en portrait qu'en paysage.

4. Conclusion

En conclusion, il s'agit d'un boîtier un peu déroutant à utiliser au départ, mais qui devient rapidement très agréable. Son look, son système de manivelle, son viseur rétractable et surtout la qualité de ses objectifs ont fait du Rolleiflex une légende. Evidemment, ils possèdent quelques inconvénients: il est impossible de changer d'optiques, la visée n'est pas aussi claire que sur un moyen format actuel, la plage de vitesse est relativement restreinte, de plus quelques problèmes de parallaxe peuvent exister. Il n'est donc pas des plus accessibles aux débutants mais plutôt destiné au photographe averti. Cependant, les Rolleiflex sont des appareils magnifiques, de nombreuses versions ont été fabriquées au fil des années mais l'esprit est toujours resté intacte. Actuellement, Rollei commercialise un Rolleiflex 4.0 FW avec objectifs grands angles de 50 mm et un Rolleiflex 2.8 FX avec objectifs standards de 80 mm, relativement fidèles aux modèles classiques.

A voir :
[1] http://www.galerie-photo.com/rolleiflex_bi_objectif.html
[2] http://www.stutterheim.nl/rollei/faq.html
[3] http://www.rolleiclub.com/rollei/tlr/index.htm
[4] http://johnsrolleionlypage.homestead.com/Rolleiflex35Collection.html
[5] http://www.foto.no/rolleiflex/Rollei-2.html
[6] http://www.collection-appareils.com/rollei/html/rolleiflex.php






Voir la liste de tous les articles

nicofuzz - 13/11/2005 18:08
Vos commentaires sont les bienvenus !
Inconnu - 15/11/2005 18:11
J'apprécie beaucoup ce site et les articles, y compris celui récent sur le Rolleiflex ! Moi je m'amuse en ce moment avec un Mamiya Universal, sacré appareil également, ce serait peut-être sympa d'y consacrer aussi un petit article? Il est moins connu que le RB et très différent dans sa conception, mais c'est vraiment un bel objet très fiable et très "pédagogique" puisqu'il ne dispose strictement d'aucun automatisme ! J'ajoute juste un petit regret : ne pas pouvoir participer au forum, faute de ne pas avoir de mail personnel... Hé oui, ça peut exister ! Merci en tout cas pour ce site très vivant et instructif aussi. Daniel.
Inconnu - 15/11/2005 18:22
Petit ajout concernant les Rolleiflex : oui ce sont incontestablement des appareils magnifiques à tous points de vue. J'en ai deux que j'utilise surtout en portraits et c'est un vrai régal! Il y a tout un "cérémonial" de la mise en place, de la mise au point... et charger une bobine 120 c'est un plaisir que jamais aucun appareil numérique ne pourra me donner! Ces appareils ont la particularité d'être très bien construits, très efficaces, petits et légers, et toujours utilisables même très anciens. Ces merveilleuses petites boîtes permettent d'obtenir des négatifs de belle taille ! On leur pardonne leur objectif fixe tant les autre qualités sont remarquables. Après tout des générations de photographes, grands et autres, s'en sont tès bien accomodé ! Daniel.
Hondermarck - 19/11/2005 13:57
Je prends tous les articles que vous voulez écrire ! Il faut avoir un mail pour participer au forum, tout simplement pour le proteger des dérapages incontrolés... Le mamiya universal à toute sa place sur revelateur ! A+
Inconnu - 23/11/2005 17:45
Hondermarck, Je vous réponds ici puisque je n'ai pas les moyens techniques de vous "écrire" différemment. Une précision et une remarque : Précision : je n'ai sans doute pas été suffisamment clair lors de mon premier message, mais je n'ai pas l'intention ni surtout les compétences nécessaires pour écrire moi-même un article illustré sur le Mamiye Universal ; je voulais juste suggérer à de plus doués que moi dans ce domaine de compléter ainsi les connaissances des visiteurs de ce site... En outre sans moyens techniques il m'est absolument impossible d' adresser du texte et des photos. Remarque : votre souci de protéger le forum de "dérapages" est louable, mais il pénalise évidemment les gens qui comme moi n'ont pas d'adresse personnelle, et ne peuvent donc qu'assister en spectateurs aux questions et réponses des autres... C'est dommage, mais c'est votre choix et il est respectable. Toutefois pour participer de temps en temps au forum de Galerie-Photo, que vous connaissez aussi, où il n'est pas nécessaire d'avoir une adresse mail, j'ai constaté que les échanges sont à 99% de bonne tenue et sans problèmes particuliers. Je livre cela à votre réflexion, mais c'est vous le patron. Cordialement. Daniel.
nicofuzz - 23/11/2005 18:40
Avoir une adresse mail est à la portée de tout le monde. Il n'y a cas s'inscrire sur hotmail ou n'importe quel autre site du genre.
Hondermarck - 27/11/2005 13:00
Bonjour, C'est gratuit un email... Je connais beaucoup de sites qui ont été bouffés par des indélicats se donnant rendez vous sur un forum pour le pourrir avec des centaines de messages... juste pour rire... C'est une petite sécurité que je me donne... Mais si vous voulez vraiment, je vous donne un passe droit... Je peux vous créer un compte sans email si vous le désirez.
Inconnu - 29/11/2005 14:40
hondermarck, merci pour votre réponse! Je n'y connais strictement rien (disons pas grand chose...) en informatique et "email", et je suis tout juste capable de ce que vous lisez en ce moment! C'est déjà pas si mal, mais ce n'est pas suffisant pour participer pleinement au "jeu internautique". Alors j'accepte volontiers votre proposition de compte "sans email", et je vous en remercie sincèrement! Précisez-moi simplement comment ça va marcher ! Cordialement. Daniel.
Daniel_2 - 06/12/2005 10:01
Super, ça marche !!! Merci beaucoup ! A bientôt. Daniel.
Hondermarck - 08/12/2005 11:47
Pas de quoi... A bientôt.
Inconnu - 08/12/2005 19:39
Egalement possesseur et utilisateur (entre autres "vieilleries" d'un rolleiflex T (de 1954) je suis toujours ravi de voir que d'autres partagent ma passion pour cet instrument. Votre site est superbe Bravo Denis
Daniel_2 - 13/12/2005 10:36
D'après ce qu'on peut lire par ailleurs le Rolleiflex modèleT possèderait le meilleur objectif à formule Tessar jamais fabriqué en focale de 75! Et ce n'est pas un appareil très cher en occasion, alors pas la peine de s'en priver! Daniel.
grardph - 02/08/2006 21:15
Aucun problème, le format carré est très attirant, la visée sur dépoli invite à la composition de l' image et au cadrage réfléchi. Le modèle F est plus abouti, et avec un verre de visée lumineux, c' est bluffant... Par contre rien n' oblige à centrer le sujet...
jimisxm - 28/02/2007 00:51
Je possède et utilise aussi ce boitier depuis des années, et même si l'optique tessar "pique"un peu moins que sa petite soeur en "planar", la qualité de l'image est vraiment bonne; j'aprécie notamment le diaph 5,6 pour le portrait; pour les diaph en dessous c'est une autre histoire.... Et puis les appareils entierement manuels restent des valeurs sûres, même sans cellule. JM
Daniel_2 - 14/11/2007 10:11
Je ne suis pas sûr que le Tessar "pique" moins que le Planar. La formule Tessar (4 lentilles), est celle qui était utilisée, il ne faut pas l'oublier, pour les travaux de reprographie (lu dans un livre de technique photo), donc des situations où précisément on recherche le maximum de définition, de netteté et de détails. La différence avec le Planar c'est d'abord que de par sa conception le Tessar est moins lumineux, mais à l'usage cela a peu d'importance. D'expérience personnelle, ayant les deux modèles d'optiques sur deux Rolleiflex, je dois dire que je serais bien en peine de voir une différence sur les tirages et même en diapo du point de vue du piqué et des couleurs. Il y a peut-être une différence de "rendu", mais là on entre dans le très subjectif, voire l'ésotérique! Bref, Tessar ou Planar, un beau Rolleiflex ça reste une superbe machine à photographier. On ne s'en lasse jamais! Daniel.
Daniel_2 - 14/11/2007 18:00
Willy Ronis a commencé sa carrière de photographe reporter avec un antique Rolleiflex datant de la seconde guerre, qu'il avait acheté je crois à un soldat allemand (de mémoire, anecdote lue quelque part...) J'ai eu la chance de voir cet appareil lors d'une expo Ronis à Paris (Hôtel de ville, 2006) il ressemblait un peu à celui-là, mais sans doute plus ancien encore. Surtout, il était complètement délabré et le boîtier avait été réparé par endroits avec des petites plaques métalliques rivées! Et pourtant, Ronis a produit avec cet appareil d'authentiques chefs-d'oeuvre! Le "nu provençal" par exemple, et bien d'autres. J'adore Willy Ronis, il est tout à fait à part : au lieu de faire comme tout le monde et de photographier au Leica... c'est un Foca télémétrique qu'il a adopté quand il est passé au 24X36! Puis enfin un modeste reflex Pentax muni d'un zoom 35-50 (hé oui!) avec lequel il a encore fait beaucoup de très belles choses! Dont le sublime portrait d'Isabelle Hupert... et la non moins sublime photographie de nu intitulée "La chevelure"... Daniel.
ioury - 18/12/2007 16:39
je viens de découvrir ce site! super! je suis tout à fait d'accord avec cette machine à photographier qu'est le rollei. J'en posséde un mais.... le miroir est cassé, et je n'arrive pas à en trouver un de remplacement ! Mais je ne desepère pas.... a bientot sur ce site.
barbeyphoto - 14/01/2008 12:15
Pour ioury: http://www.photo-technique.com/
christophem - 15/01/2008 22:17
Pour les miroirs voir aussi chez Photo suffren à Paris
fiofio - 03/05/2008 20:38
Bonjour, je découvre ce site : Bravo, très intéressant. J'ai longtemps hésité à acheter un moyen format d'occasion pensant que c'était l'affaire de photographes très avertis et très loin de ma petite expérience photographique. Puis dans un magasin parisien du boulevard Beaumarchais on m'a mis un Rolleiflex 2.8 GX entre les mains... Ca a été le coup de foudre ! J'ai eu l'impression de redécouvrir la photographie. Ca fait maintenant un peu plus d'un an que je l'ai et c'est vrai tout de même que ça s'adresse à un public averti, le maniement n'est pas des plus instinctifs, je patauge toujours un peu pour armer tellement j'ai l'habitude d'avoir le bras d'armement à proximité du déclencheur et d'enchainer instinctivement les gestes. Mais bon un aussi merveilleux appareil ne peut se laisser apprivoiser facilement tant il est exigeant mais il le rend bien. Avec lui j'ai appris à être très patient, à composé de façon beaucoup plus réfléchie et à ne faire qu'une vue là où j'en faisais quatre ou cinq avec mon Nikon FM2. Bref, on apprend beaucoup avec lui. Pour parler maniement de l'appareil, j'ai observé que la course du déclencheur est assez longue et provoque parfois un léger basculement de l'appareil vers l'avant en fin de course au moment du déclenchement. J'ai raté plusieurs photos à cause de cela. J'ai alors compris qu'il manquait une sorte de bouton se vissant sur le déclencheur et qui permet un maintien bien plus stable lors du déclenchement (je ne parle pas du déclencheur souple.) Je l'ai fait faire pour pas cher chez un réparateur, ça change tout !
Daniel_2 - 20/05/2008 18:11
On voit ce genre de bouton sur le Rolleiflex présenté dans l'article ci-dessus. Effectivement ça facilite le déclenchement. Les "modernes" que j'ai pu voir sont plus petits et chromés, mais très efficaces. Pour moi le Rolleiflex est le plus bel appareil photographique jamais fabriqué!! L'équivalent (si l'on peut dire) en petit format, serait sans doute le Leica M3.
Daniel_2 - 22/05/2008 15:04
Autre observation : il me semble que cet appareil a été modifié pour recevoir une prise flash sous l'objectif de prise de vue. On la voit très bien sur les photos, et je n'ai jamais observé une telle installation d'origine dans ma documentation sur ces appareils.
Daniel_2 - 02/06/2008 13:52
J'ai trouvé la réponse dans l'ouvrage de Ian Parker, "Rollei TLR collector's guide" édition Hove Phot Books, 1993. Selon l'auteur et les illlustrations, le Rolleiflex présenté ici est un Automat 2, modèle K4 B , produit de février 1939 à octobre 1945, n° 805 000 à 1 050 000. L'appareil pouvait ête founi, sur demande, avec une prise synchro-flash installée sous l'objectif de prise de vue. Je pense que c'est bien ce modèle, avec sa modification d'usine, que l'on voit ici. Mais il faudrait connaître, pour en être sûr, exactement le numéro de série. Est-ce que l'heureux propriétaire de ce modèle, rédacteur de l'article peut confirmer ou infirmer mon impression?
Daniel_2 - 03/03/2009 16:41
Bon, ben... le propriétaire de ce bel appareil étant absent, je réponds moi-même à ma question ;-) En fait ci-dessus je faisais erreur. Ce Rolleiflex est bien un "Automat 1", probablement parmi les plus anciens. Il n'y a pas de blocage de sécurité sur le déclencheur qui est muni en outre d'un accessoire curieux, sorte de gros bouton destiné sans doute à un meilleur appui. La prise en bas à droite sert à recevoir un déclencheur souple, et c'est pourquoi une prise de flash a été installée, en usine ou plus tard, sous l'optique de prise de vue. ainsi étaient faits les premiers Automat 1 qui sont effectivement les plus recherchés, surtout en bon état : bouton déclencheur plein sans blocage, prise séparée en bas à droite pour le déclencheur souple, et parfois une prise flash, installée séparément. Les Automat 1 plus récents sont dotés d'un déclencheur creux fileté pour recevoir un câble souple et d'une prise de flash en bas à droite. très bel appareil en tout cas. Comme tous les Rolleiflex il produit normalement des images superbes.
loupbleu - 15/11/2009 19:27
j'ai possédé un rollei avec Planard; superbe à l'époque de l'argentique; mais je vis aussi avec le temps présent, lol le numérique est féérique
christophem - 16/11/2009 22:03
Mon dieu!!! quelles conneries il faut parfois lire :(((((
Hondermarck - 16/11/2009 22:12
tttt ;-)

  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communauté en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes après. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous êtes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cédée à des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)




| revenir à l'accueil | Forums | Le matériel | Les marques | Les photos |




Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 17/10/2017 à 00:20:21 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.