REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

EOS 1D Mark IV
Canon
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

matériel >> Numérique >> reflex

 Canon EOS 1D Mark IV

Toujours fabriqué oui
Visualisé 5673 fois
Publique visé experts-pros
Résolution du capteur(environ)18MP
flash intégréNon
AutofocusOui
synchro-flash1/250
Vitesse maximale1/8000
Mesure TTL du flashOui
Test de profondeur de champOui
Correction dioptriqueOui
Poids1200-...g
Transfert sans fil des donnéesOui
Date d'insertion 01/12/2009
Canon EOS 1D Mark IV reflex
discuter - Laisser un commentaire
Description Après un Canon 1D MarkIII en demi teinte, Voici son successeur. Le précédent boitier avait posé pas mal de problèmes aux utilisateurs, et Canon avait mis très longtemps pour admettre que le problème était de son coté.

Ce boitier devrait, normalement, avoir été conçu pour supprimer ces problèmes, et comme d'habitude, faire mieux plus loin, plus longtemps, etc...

On rajoute bien évidement de la vidéo, c'est devenu une habitude.

On rajoute des pixels, avec 16 millions de pixels.


• Nouveau capteur Cmos APS-H (coefficient de recadrage de x1,3) de très haute définition : 16,1 Mpix, valeur record pour un appareil typé sport et reportage, qui permet de recadrer ou de conserver une qualité acceptable via la définition "dégraissée" sRaw (utile pour une transmission satellitaire par un photojournaliste isolé, par exemple). Cette définition de 16 Mpix offre un potentiel d'impression de haute qualité, sans compromis ni interpolation, jusqu'en A2 (et, comme toujours, bien plus en partant du Raw, moyennant un travail soigné d'interpolation et d'accentuation fine). Excellentes performances en conditions de faible éclairage : par rapport à l'ancien APS-H, le nouveau Cmos du MkIV bénéficie des avancées développées pour le 7D (microlentilles jointives, réduction de l'épaisseur des pistes de commande permettant d'améliorer le rapport F/D des microlentilles).

• Plage de sensibilité de 100 à 12.800 ISO, extensible de 50 à 102.400 ISO.

• Nouvelle plage AF à 45 points, dont 39 collimateurs de type croisés, opérationnels à f/2,8. Microprocesseur dédié pour un suivi AF de haute précision. Mode "AF Spot" pour une mise au point ponctuelle ultra-précise (ces caractéristiques ont été dévoilées sur le 7D mais il ne fait guère de doute qu'elles ont été développées dans le secret des labos pour le vaisseau amiral de la flotte "action" de Canon, le nouvel 1D MkIV). Qu'il s'agisse de la cadence (dont chacun sait qu'elle a une grande influence sur le suivi AF) de 10 i/s et de la force de frappe des 45 collimateurs dont 39 sont de type croisés à double jeu de barrettes pour accroître la précision avec les objectifs ultralumineux ouvrant à f/2,8 ou mieux, ce capteur dispose enfin de tous les éléments pour se mesurer efficacement au Multicam Nikon des D3. Le processeur dédié, comme pour le 7D (ou les Sony Alpha 500/550 dans une tout autre gamme) est un gage d'efficacité. La sélection automatique de la plage lorsqu'on bascule l'appareil d'un cadrage horizontal à vertical, est une idée excellente, d'une efficacité redoutable sur le terrain.

• Prise de vues en continu à 10 i/s sur 121 images JPEG (L) : sacrée cadence et sacré buffer !

• Double processeur “DIGIC 4” haute vitesse : permet un traitement en temps réel du flux de données livrées à 10 i/s en pleine résolution par les 8 canaux de sortie du capteur (deux fois R/V/V/B).

• Conversion A/N sur 14 bits.

• Styles d’image optimisés en vue de l'obtention de Jpeg directement utilisables en presse (accentuation/saturation plus soutenues par défaut que sur la génération antérieure).

• Traitement très élaboré du bruit : le bruit basse fréquence (les amas colorés) et le banding aux sensibilités extrêmes ont disparu, comme avec le 7D. Le moutonnement coloré est très réduit et particulièrement fin avec une granulation "compacte", bénéfice de la définition très élevée.

• Optimiseur d’exposition automatique : s'ajoute au mode "Hautes Lumières" 14 bits pour déboucher les ombres si nécessaire.

• Mesure de lumière : évaluative 63 zones, pondérée, sélective ou spot. Etonnant de ne pas avoir intégré au MkIV la nouvelle cellule discriminant les longues et les courtes longueurs d'onde pour une prise en compte de la couleur. Sans doute, l'appareil était-il déjà bien avancé au moment où un ingénieux ingénieur a eu l'idée de ce nouveau capteur, qui du coup ne trouve place que dans le boîtier "expert", le 7D !

• Viseur reflex : verres de visée interchangeables, couverture 100 %, grossissement x 0,76. Luminosité et contraste très élevés, excellent relief d'œil (vérifiés par le binoclard de service de la rédac!).

• Nouvel écran LCD de 7,6 cm de diagonale, type Clear View II : là encore, c'est le modèle dévoilé avec le 7D et qui offre une meilleure lisibilité en extérieur par la suppression des réflexions parasites à l'aide d'une couche d'indice identique à celle du verre, remplissant le vide entre la vitre de protection et la surface de l'afficheur LCD.

• Live View : modes classiques avec AF par détection de phase ou de contraste.

• Enregistrement vidéo Full HD 1020p (1.080 x 1.920 pixels) à 24 et 25 i/s. Vidéo HD 720p à 50 i/s. Plage de sensibilité et modes d’exposition pleinement utilisables, ou exposition manuelle. Déclencheur programmable pour la vidéo. Pas d'AF pendant le tournage.

• Construction pro sans concession autour d'un châssis-coque massif en fonderie de magnésium, sur lequel est vissée la monture d'objectif, libérant ainsi la cage reflex de toute contrainte. 76 joints d’étanchéité à l’humidité et au ruissellement (le bon sens veut qu'on ne l'utilise dans de telles conditions qu'avec des objectifs EF eux-mêmes étanches). Touches plus grandes avec réactivité instantanée.

• Antipoussière : par vibrations de la lame frontale du filtre passe-bas à l'aide de deux actuateurs piézoélectriques. Ce système a désormais fait la preuve de son efficacité pratique et, même s'il n'est pas parfait, il n'en constitue pas moins une avancée significative dont il n'est plus possible de se passer sur un matériel nouveau, surtout destiné aux pros du reportage.

• Double slot CF (UDMA) et SD HC.

• Nouveau transmetteur Wi-Fi compatible 802.11a/b/g (pas "n" : dommage pour les studios équipés d'une borne récente). Ce transmetteur assure le contrôle sans fil total de l’appareil et permet de déclencher simultanément et à distance plusieurs boîtiers. Il peut être connecté à un GPS par liaison Bluetooth et à un réseau local en Ethernet 100.

>>> Soyez le premier à donner votre avis sur ce produit !


VOIR TOUTES LES CATEGORIES | PROPOSER MATERIEL SIMILAIRE. | DONNER SON AVIS SUR CE MATERIEL



Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 20/06/2018 à 20:58:41 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.