REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Utilisation d'une presse à chaud
Le forum.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

Utilisation d'une presse à chaud

Tous les forums > La technique photographique. > Utilisation d'une presse à chaud
44 réponses - Page : 1 2
Utilisation d'une presse à chaud
Phil - 12/06/06 13:16 Profil  
Entre 2 cartons "Museum 3 plis" de 40x50, un tirage "premium weight" 30x40, demande au moins 3 minutes de pressage, thermostat réglé à 95°C. Et encore, à mon grand étonnement, ça me paraît même insuffisant. J'ai pourtant régler la pression en fonction de l'épaisseur de l'ensemble. Je précise que la presse est une "Bienfang-Hunt", anciennement "Ademco Seal", modèle 210MX.
Quelqu'un peut-il me dire où est le problème?
Claude - 13/06/06 06:19 Profil  
Bonjour,
j'utilise une vieille presse Ademco.
Je pose un carton neutre en dessous, l'image émulsion au dessus puis une feuille de papier à cuire et enfin du papier photocopieuse en double (pour éviter les défaut du plateau supérieur).
Je travaille à environ 100° et à cette températures le cot320 est parfaitement plat en 2 minutes max.
Cordialement
CLaude

pscl - 13/06/06 10:31 Profil  
Bonjour,
Certains laissent le tirage sous la presse jusqu'à ce quelle se refroidisse complètement. Je n'ai pas essayé. Avec une Bogen 40X50 à base souple (30 sec.//100°) j'ai parfois ce soucis avec de l'Ilford en utilisant les cartons récupérés dans les boites de fuji crystal archive. Un deuxième passage émulsion vers le bas puis ça va mieux.
Je viens de recevoir une presse à base dure (ademco 1721) à volant. J'ai une question:
comment doser la pression qui semble-t-il peut être énorme?

Phil - 13/06/06 16:29 Profil  
Je ne connais pas du tout votre Ademco 1721. Néanmoins, il est certain que la pression peut sembler énorme et qu'elle doit être réglée en fonction de l'épaisseur de ce qu'on y insère. Sur mon modèle, cela se fait en désserrant deux gros écrous et, ensuite, en actionnant deux grosses vis, tous situés sur le dessus de la partie chauffante. Il faut que les deux bras (et donc la poignée) soit à 45° par rapport à l'horizontale lorsque la presse est en position fermée mais non verrouillée, avec les matériaux à presser à l'intérieur. Cela vous aide-t-il?
Cela dit, je continue à m'étonner qu'il faille autant de temps pour aplanir un tirage, la littérature en la matière parlant souvent d'un temps nettement plus réduit. Je crains surtout que le problème se fasse plus aigu quand il s'agira de monter le tirage par l'intermédiaire d'un adhésif thermoplastique préalablement fixé au dos du tirage et sur le support au moyen d'un fer ad hoc, dit 'à adhésiver". Merci et A+.
Claude - 13/06/06 17:26 Profil  
Ma presse à un volant (style camion) je ferme l'engin et je donne un coup pour serrer. Les pressions sont en effet énormes j'étais arrivé à transférer le filigrane d'une feuille A4 sur un tirage....

Phil - 16/06/06 11:42 Profil  
Sans vouloir forcer la main, MMP n'aurait-il pas un judicieux conseil? Merci!
Phil - 19/06/06 11:31 Profil  
S.O.S.
Claude - 19/06/06 11:49 Profil  
Essayez sans carton au dessus, avec juste une feuille de papier de cuisson alimentaire (cela ne coute rien et se trouve en roulant dans toutes les grandes surfaces.....
Cordialement
Claude

MMP - 19/06/06 12:43 Profil  
Sorry Phil,
Je n'ai pas de presse à chaud,
J'utilise celle-ci, http://www.revelateur.com/scripts/gestart/article.php?ID=75&ORDR=1, n'ayant jamais trouvé d'occasion abordable en hot presse,
Que j'ai depuis modifiée pour tenir compte du judicieux conseil de Mozart94,
Mais je me souviens d'un article à ce propos paru dans RP il y a quelques temps (je cherche si je l'ai toujours et je résume vite fait ici).

En revanche, je me souviens également d'un article sur je ne sais plus quel photographe qui disais mettre simplement son tirage dans la presse à une température moyenne, et "l'oublier" ainsi pas mal de temps, le temps de vaquer à une autre occupation au labo. Peut-être faut-il essayer ainsi.

MMP - 19/06/06 12:43 Profil  
grrr "disait"
Claude - 19/06/06 12:54 Profil  
A 100° 2 à trois minutes suffisent pour rendre parfaitement plat un baryté réclacitrant.
CE

Phil - 19/06/06 14:29 Profil  
Merci à Claude et MMP. De l'un, je retiens la feuille de papier et de l'autre, l'humdification du dos de l'épreuve. Je vais essayer. Il est aussi possible que je n'ai pas ce problème au montage sur carton sans acide. Je vais aussi essayer. Re-merci et salut amical.
Hondermarck - 19/06/06 20:12 Profil  
Bonjour,

Le montage sûr alu est vraiment le top du top pour cette problématique. J'ai pour ma part quelques doutes sur la durabilité des montages sur carton qui risquent de "rouler" après quelques mois ou quelques années.

A bientôt.

Laurent.
Phil - 20/06/06 12:00 Profil  
Laurent,

Excusez-moi... mais Ansel Adams a toujours monté ses tirages avec une presse à chaud sur un support de carton sans acide 4 plis et faisait faire ses passe-partout sur le même carton. L'ensemble (voir les produits de la marque "Stouls") a une épaisseur de 5 mm au moins et une densité de 3.400 g/m2. Je vous assure que c'est très rigide.

Par ailleurs, le montage à chaud est, pour moi, la meilleure technique qui soit, bien que certains conservateurs ou archivistes préfèrent des techniques réversibles. N'oublions pas non plus que, si l'on se donne la peine monter ses tirages, c'est aussi pour les encadrer ensuite sous verre ou plexi.

En fait, le montage à chaud présente, selon moi, les avantages suivants:
1) l'image est présentée sans aucun défaut de planéité;
2) on peut se permettre d'effectuer ses tirages avec de moindres marges à l'agrandissement et l'image est donc plus grande pour un format de papier déterminé;
3) on peut signer sur le support qui est solidaire de l'épreuve et découvrir la signature par une découpe adéquate de la fenêtre du passe-partout.

Tout cela m'amène à vouloir maîtriser la technique du montage à chaud par l'intermédiaire d'un adhésif thermoplastique préalablement fixé par points, d'abord au dos du tirage au moyen d'un fer à adhésiver (Tacking Iron).. On coupe alors l'ensemble "tirage-adhésif" à la trancheuse de façon à éliminer les marges et ensuite on fixe l'adhésif (en 2 points) avec le même fer sur le support. Après cela seulement, l'ensemble "tirage-adhésif-support", surmonté d'un carton, passe à la presse. Vous comprendrez certainement que je n'ai pas envie de rater mon coup trop souvent. Voilà pourquoi, j'interroge sur votre remarquable site.

Merci et à bientôt.
pscl - 20/06/06 14:10 Profil  
Bonjour
Ca m'est arrivé de coller des tirages sur des cartons beaucoup moins épais que 5mm avec de l'adhésif à la presse à chaud. Ca tient bien et ne gondole pas car la vitre du cadre maintient bien le tout. Mais effectivement, seul, le montage peut présenter un certain "curling" avec le temps.

Phil - 20/06/06 14:55 Profil  
Non, pscl, en aucun cas la vitre ne peut être en contact avec le tirage ni, a fortiori, le maintenir plan. A+
Phil - 21/06/06 12:10 Profil  
pcscl, excusez-moi vous aussi... mais, en aucun cas la "vitre" ne peut être en contact avec le tirage et ne saurait, a fortiori, concourrir à le maintenir à plat. Par ailleurs, l'épaisseur du carton-support n'a aucune importance lors du pressage, à l'inverse de celui du "haut". A+.
Phil - 21/06/06 12:27 Profil  
MMP, l'article que vous évoquez a été publié dans RP (n°147 de juin 2004, pp 60 et 61) par P. BACHELIER, excellent auteur au demeurant. Les illustrations montrent une Ademco-Seal 160M, modèle inférieur en gamme à mon engin 210MX mais répondant exactement au même principe.

Cependant, l'auteur indique que 40 à 45 secondes suffisent et c'est précisément pour cela que mes 5 minutes m'étonnent. Peut-être ai-je ajuster la pression trop légèrement bien que j'ai pu constaté que, si celle-ci est trop forte, on en arrive à soulever l'ensemble de la presse (32 kg!) quand on la déverrouille (c.-à.-d. quand on tire le manche vers le haut)!

Par ailleurs, la solution qui consiste à abandonner le tirage à l'intérieur de la presse pour vaquer à d'autres occupations ne m'agrée nullement.

Merci et A+.
mozar94 - 21/06/06 13:13 Profil  
Intéressant votre discussion là...

Je n'ai pas de presse à chaud, et je trouve le séchage par presse à froid comme MMP largement satisfaisant. En revanche le "montage" des tirages sur carton sans acide m'intéresse au plus haut point: jusque là j'ai toujours laissé mes tirages sans montage, ou alors je les ai collés sur un carton sans acide mais à la colle à papier classique...

Et une question TRES bête: pourquoi faut-il absolument du "sans acide"???
MMP - 21/06/06 13:15 Profil  
Bigre, vos archives sont mieux classées que les miennes, je ne l'avais pas retrouvé.

Pourquoi ne feriez vous pas l'essai pour "l'abandon" du tirage à température modérée, je crois me souvenir que l'auteur qui proposait cette solution n'était pas particulièrement un novice en n&b (sous réserve de ma mémoire, je crois que c'était EVRARD, à l'occasion d'un porfolio publié dans RP en 2002 ou 2003...).


pscl - 21/06/06 13:48 Profil  
Ha pardon Phil je me suis mal exprimé: je mets un passe entre la vitre et le tirage collé sur carton et ce sont les rigidités de la vitre et du dos du cadre qui maintiennent le tout. Si j'ai collé parfois c'est parce que j'ai pu constater qu'en suspendant simplement le tirage avec du scotch au dos du passe (ma préférence) la pression des bords de ce dernier le faisait gondoler après quelque temps. Dans certaines expos vues à droite à gauche il y avait aussi ce phénomène. Mais l'encadrement est un métier, j'aurais certainement encore beaucoup de choses à apprendre.
Le Bachelier beaucoup le citent, il faudrait que je l'achète...
Merci à vous!
Phil - 21/06/06 15:52 Profil  
Oui, Messieurs, c'est très intéressant, pour ne pas dire assez inespéré...et pas seulement sur ce coup-ci.

A Mozart je réponds ce qui suit. Nul doute que l'aplanissement à froid est aussi satisfaisant qu'à chaud et ce n'est, à mon avis, qu'une question de durée. Un très long séjour sous une plaque de verre épais, lestée de gros livres, est même assurément suffisant. A mon sens, l'intérêt de la presse à chaud vise avant tout le montage.
"Sans acide" est une expression assez usitée (me semble-t-il) mais aussi assez impropre. Elle désigne des matériaux dont le pH est proche de 7, donc des matériaux neutres, en d'autres termes ni acides ni basiques (ou alcalins). Les cartons "Museum" de la firme STOULS, par exemple, vendus notamment par Prophot à Paris, ont un pH de +/- 7,5 et contiennent une réserve alcaline. Cela dit, j'imagine que des matériaux acides attaqueraient les épreuves et les détruiraient à terme.

A MMP, je précise qu'après séchage d'une dizaine de tirages ou plus, je préfère quand même les mettre à plat les uns après les autres en une seule séance.

Enfin, j'ai bien compris pscl et je ne suis certes pas le seul à recommander le bouquin de BACHELIER "De la prise de vues au tirage", nettement plus instructif que celui, par exemple, de MacLeod sauf pour les bidouilles.

Cordialement et merci à tous. A+.
mozar94 - 21/06/06 16:09 Profil  
Ca va faire 10 ans que je me suis remis à la photo sérieusement et je n'ai toujours pas le Bachelier...
A croire qu'internet lui a fait perdre une vente
Cela dit je pense que je l'achèterai un jour, ne serait-ce que pour l'avoir...

Bon à part ça, le sujet du collage des tirages barytés sur cartonné est un sujet hautement pasionnant:
1) faut-il vraiment coller à chaud?
2) y'aurait-il de bonnes solutions si on n'a pas de presse sous la main (c'est mieux que l'inverse au passage...)?
Phil - 21/06/06 16:30 Profil  
Ma réponse:

1) je ne dis pas qu'il faut nécessairement monter à chaud mais, simplement, que ce type de montage me paraît le meilleur pour les raisons que j'ai écrites supra;
2) il existe certainement des solutions à froid qui permettent aussi un planéité parfaite; j'imagine que cela peut être le cas avec les adhésifs double face de la marque Guddy'O mais le procédé ne me séduit pas a priori;
3) je comprends aussi que d'autres préfèrent un montage réversible par onglets ou par coins, neutres évidemment, mais ce n'est pas mon cas.

En réalité, la technique que je compte "imiter" est celle préconisée par AA dans son ouvrage "The Print".

Salut et à bientôt.
mozar94 - 23/06/06 13:16 Profil  
Et juste une blague comme ça: on peut pas coller le tirage avec le fameux adhésif à chaud avec... un fer à repasser?
Y'aurait-il un fou dans ce forum qui aurait tenté la chose?

Ouais je sais j'ai des idées de dingue, mais c'est ma formation qui veut ça....
Phil - 23/06/06 15:25 Profil  
Ce n'est pas une blague, cher ami. C'est tout à fait possible mais pour de petits tirages. Plusieurs auteurs, comme AA ou Bouillot évoquent cette possibilité.
Personnellement, je ne suis pas intéressé, mon format "standard" sur baryté étant le 30x40 et puis...exposer une 13x18, c'est un peu mince, non?
On peut d'ailleurs aussi se passer de fer à "adhésiver" et utiliser le dos d'une cuillère chauffée, cela pour le pré-fixage de l'adhésif, d'abord sur le dos du tirage et ensuite sur le carton-support. Mais ça noircit et dépose une sorte de suie sur les matériaux! Non, je ne suis décidément pas partisan du bricolage. Cela dit, bon week-end et A+.
mozar94 - 23/06/06 15:56 Profil  
Ah OK. Mais je pensais utiliser le fer même sur un grand format, en "repassant", tout comme pour un linge. Mais visiblement c'est pas à faire.
Tant pis. J'aurai tenté....
artemis_45 - 24/06/06 17:30 Profil  
C'est bien compliqué tout ça
u lyçé quand on expose on prend la photo 30x40 on la place dans le cadre on referme et le tour et joué
Presse a chaud, à froid o là garçon c'est bien complexe et beaucoup d'en......ment non ??
Dom - 25/06/06 09:00 Profil  
Un bien joli fil ma foi !
Je pense qu'il faut effectivement distinguer la planéité du papier après tirage et le montage pour expo. Les 30x40 que je n'ai pas exposés sont stockés dans une boîte après un séjour sous une presse à froid (modèle Marc Charvet... merci !) et restent bien plats.
Pour les photos d'expo, il m'a fallu les coller su un carton neutre. N'ayant pas de presse à chaud, j'ai collé les photos à la colle néoprène (pH neutre) en bombe. Ca marche assez bien avec quelques précautions quant à la propreté du travail à effectuer. Les bords des photos restent toujours un peu plus récalcitrants et il faut insisiter sur le collage.
Maintenant, j'ai des doutes quant à la planéité maximale atteignable avec ce procédé, et j'aimerais bien voir des résultats avec une presse à chaud qui me semble (d'après les multiples publications) être le meilleur procédé. Mais ça reste encore un investissement assez lours !
N.B. A propos de pH neutre. Avec le temps, l'acidité d'un carton ou d'une colle remonte dans le papier baryté et provoque des réactions chimiques qui alternent l'image argentique...
Dom
Phil - 26/06/06 13:18 Profil  
J'ai essayé mon premier montage, sans succès. Thermostat réglé à 95°C et thermomètre indiquant 106°C, l'ensemble "support-adhésif-tirage" surmonté d'un carton 3 plis, même après un séjour d'une demie heure, le collage ne se fait pas. La presse est absolument neuve et je suis très énervé. J'interroge mon fournisseur pour pouvoir apprécier mon niveau d'imbécilité et je vous tiens informés. A+.
Phil - 26/06/06 15:35 Profil  
Après un bref coup de fil à mon excellent fournisseur, je sais déjà que je suis un imbécile. Le "mousse" épais qui garnit l'intérieur de la presse doit être placé sous l'ensemble "support-adhésif-tirage" et non au dessus !!! Dans le cas contraire, ça ne chauffe pas. Après nouveaux essais, je vous tiens au courant. Merci et A+.
mozar94 - 27/06/06 10:01 Profil  
Artémis,

Ca te paraît compliqué mais quand tu auras réalisé un beau baryté 30x40 et qu'au bout d'une semaine il sera gondolé dans ton cadre parce que tu ne l'a pas collé tu changeras d'avis...

Dom, où trouves-tu ta bombe de colle néoprène? Obtiens-tu une bonne planéité, pas de bulles? J'imagine que lorsque tu colles tu fais un passage à la presse, non?
artemis_45 - 27/06/06 11:19 Profil  
Cette année enfin quand j'aurai un margeur 30x40 je vais essayer de bricoler une presse à froid et de coller mes tirages on sait jamais ce sera peut-être mieux . Enfin si il y a 3 pages c'est que ça doit valoir le coup
Dom - 27/06/06 12:21 Profil  
Je trouve la colle néoprène chez les marchands de couleur. Certaines bombes ont même la mention "spécial photo".
J'encolle le support en ayant délimité la surface avec des grands bandes de carton, je pose ma photo en la déroulant et en passant un chiffon doux puis je pose une grande feuille de papier canson sur la photo et je passe un rouleau du centre vers les extrêmités pour aplanir le tout. Je n'ai pas encore eu de pb de bulles.
Deux soucis survenus :
- Un bord qui a eu du mal à coller parce que j'avais essayé le séchage dans une glaceuse (sans le glaçage) et les bords se sont transformés en tôle ondulée.
- Une mauvaise manip et un peu de colle sur la photo, et là, c'est la cata...!!

Autrement, les photos tournent d'expo en expo depuis novembre et je n'ai eu aucun soucis ! Cela dit, j'aimerais bien voir un baryté monté sous presse à chaud pour voir la différence !
Le mieux c'est que tu fasses un essai avec un 24x30...
Dom
Phil - 27/06/06 12:30 Profil  
EUREKA... et le résultat est absolument impeccable. Dès lors, voici, pour ceux que cela intéresse, le procédé du montage à chaud au moyen d'une presse Bienfang-Hunt (ex Ademco-Seal), modèle 210 MX, quand on n'oublie pas de décoller le mousse adhérent au plateau supérieur chauffant pour le placer sur le plateau inférieur.

1) régler la pression de façon que les deux bras se trouvent à 45° par rapport à l'horizontale, c'est-à-dire de façon que le manche soit parfaitement parallèle au plan de travail, lui même de niveau et plat ; ce réglage se fait en position fermée mais non verrouillée ;

2) allumer la presse, régler le thermostat sur 85°C et laisser préchauffer jusqu'à l'extinction d'un voyant lumineux (+/- 20'), après quoi le thermomètre indique une température de 90°C ;

3) insérer dans la presse, pour être sûr de les déhumidifier, le carton qui sera le support et celui qui servira à la protection du tirage (1' suffit) ;

4) placer au dos du tirage une feuille d'ahésif thermoplastique un peu plus grande que l'image et l'y fixer en son centre avec un fer à adhésiver (Tacking Iron), sans pousser ni bouger ledit fer simplement déposé pendant quelques secondes, ce qu'on peut appeler "pointer" ; cette action a pour effet de rendre solidaires l'épreuve et l'adhésif (c'est facile) ;

5) couper l'ensemble "tirage-adhésif", avec une trancheuse munie d'un presseur bien propre, aux dimensions exactes de l'image (le presseur est important pour éviter tout glissement de l'adhésif sous le tirage) ;

6) positionner soigneusement cet ensemble sur le carton-support et le lester en son centre ; soulever un coin du tirage et 'pointer" l'adhésif sur le support et faire de même au coin opposé (le tirage est alors solidaire du support par l'intermédiaire de l'adhésif) ;

7) surmonter l'ensemble d'un carton identique à celui du support (en l'occurrence, 3 plis, 2,5mm) et mettre ce "sandwich" exempt de poussières dans la presse, verrouiller celle-ci, déclencher la pendule pour 5', déverrouiller, enlever l'ensemble et le laisser refroidir sous une plaque de verre épaisse et bien propre durant 20 à 30'.

Le résultat est absolument impeccable et c'est un travail beaucoup plus simple qu'il n'y paraît à première vue.

Reste à repiquer si nécessaire, signer au crayon sur le support en bas à droite et, surtout, à faire faire ou apprendre à faire le passe-partout et, plus tard, l'encadrement.

Merci à tous d'avoir consacrer votre temps sur ma question initiale. A+.
44 réponses - Page : 1 2
Tous les forums > La technique photographique. > Utilisation d'une presse à chaud



  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communauté en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes après. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous êtes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cédée à des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)



Tous les forums > Rechercher dans les forums
Rechercher dans les forums
Votre recherche :
Rechercher dans : Titres des messages  Corps des messages  Auteurs  


Page générée en 42 msec (7.6 msec SQL) - 0 requetes
Administration



Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 20/06/2019 à 21:12:27 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.