REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Qu'est ce qui a changé pour vous en 20 ou 30 ans de photo ?
Le forum.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

Qu'est ce qui a changé pour vous en 20 ou 30 ans de photo ?

Tous les forums > L'art > Qu'est ce qui a changé pour vous en 20 ou 30 ans de photo ?
21 réponses - Page : 1
Qu'est ce qui a changé pour vous en 20 ou 30 ans de photo ?
Via - 18/08/12 10:36 Profil  
Bonjour,

J'ai recemment posté une photo sur le site (Berlin, le Reischtag) qui a notamment reçu pour commentaire le fait qu'elle differait des autres photos que j'avais mis sur le site jusque là (merci Scardoso).

En réponse j'ai indiqué qu'effectivement, les autres photos avaient 25 ans et celle là... 3 mois. La réflexion m'est alors venue sur ce qui avait changé dans ma pratique photographique lors de ces 25 années, mon regard, mes motivations, la technique... et j'ai voulu lancer le débat. Sur les conseils de Phil2x je viens le faire sur le forum.

Alors à ceux ou celles qui comme moi sont "tombés dans le révélateur quand ils étaient petits", il y a 30 ans pour ma part et j'en avais 20 à l'époque, je pose la question : " Qu'est ce qui a changé pour vous en 20 ou 30 ans de photographie ? "

Allongez vous et expliquez tout au bon docteur Via
srcardoso - 18/08/12 11:33 Profil  
C'est pas juste... Je peux pas participer...
Via - 18/08/12 13:34 Profil  
Mais si Scardoso, au contraire, toutes les expériences sont les bienvenues, il n'est pas nécessaire d'avoir atteint un âge canonique pour témoigner.
franki - 18/08/12 20:30 Profil  
a mon humble avis a part la technique du numérique qui est arrivé a grand pas,la photographie est toujours la même,le but étant de mettre en boite notre vision, notre émotion, ensuite chacun continu son chemin,
le matériel,les objectifs,ce n'est pas important,seul compte le résultat,
et la on voit la qualité de l'opérateur,
on est doué ou on ne l'ai pas,
quand au numérique après tout ce n'est que du RVB.............
tout ça est bien sur perso,
bonne PV a tous
srcardoso - 18/08/12 22:34 Profil  
Moi c'est facile: il y a 4 ans je m'achète un reflex numérique entrée de gamme pour bien documenter la naissance de ma fille, et je me fais prendre dans le filet. La macro est une discipline qui va me procurer énormement de plaisir et aider à développer l'art de composer et gérer la lumière. Peu après je découvrais ce site et par la suite l'argentique: un pentax ME est d'abord passé par mes mains et ensuite c'est le pas vers le moyen-format avec un Mamiya C300f. La découverte des différentes pellicules, les premiers choix n&b et couleurs, découvrir aussi la mesure incidente, savoir ce qu'est le Zone System... J'avance après vers un système plus polyvalent, le RB67 et ensuite le Polaroïd et toutes les manipulations possibles avec ces films. Enfin, retour à un matériel plus transportable, le Minolta X-700.
Et maintenant? Et bien, la recherche de ma voie: "Qui suis-je?", "Où vais-je?", "Qu'est-ce que je veux montrer?" Je ne pense pas qu'en 4 ans je peux répondre à une de ces questions, par contre je continue et persiste, peut-être un jour je trouverai mes réponses.
ullapol - 20/08/12 20:45 Profil  
Bonne question, mais la réponse risque d'être un peu longue et viendras je pense en plusieur fois. maintenant je dirais que j'ai dans le grenier des magazines photos des années 60 et 70 et je dirais rien de nouveaux sous le soleil, malgré les boulversements de la technique photographique les image sont exactements les mêmes ou plutôt que les centres d' intérêts des photographes sont les mêmes.
phil2x - 21/08/12 00:35 Profil  
Oui, je reviendrai aussi sur ce fil quand j'aurai un peu plus de temps. Mais, dans un premier temps, j'ai aussi tendance à dire que rien n'a changé malgré les bouleversements qu'a engendré la numérisation.
christophem - 24/08/12 22:11 Profil  
je répondrai à cette question dans 15 ou 20ans
Daniel_2 - 02/09/12 22:32 Profil  
Pour moi c'est facile : pelloche, point final. Allergique au pixel, allez savoir pourquoi… Donc, rien changé
franki - 03/09/12 11:34 Profil  
j'ai regarder hier soir l'émission Capital, sur l'empire Kodak,
le métier prend une sacré gifle..........
je suis comme daniel,je ne fais que de l'argentique,
Noir et blanc,
Ekta, couleur,tout y passe et méme du Pola,
mais moi je sais pourquoi.........!

mozar94 - 03/09/12 11:46 Profil  
Pour faire court, pour moi en bientôt 30 ans de photos, il y a une chose qui a changé, c'est l'informatique. Le numérique en lui-même en fait partie, mais finalement ce n'est qu'une façon de plus de pratiquer la prise de vue. Par contre, le reste, donc les ordinateurs, les logiciels, internet, les imprimantes, tout ça a quand même bien fait évoluer les choses:
Pour s'informer tout d'abord: échanger du savoir-faire, discuter (comme ici), trouver du matériel, etc...
Pour s'afficher aussi: galeries photo en ligne, sites, blogs....
Et enfin pour le tirage: l'impression a fait des progrès fantastiques.

Je reste argenteux dans l'âme, mais il serait dommage (et illusoire) de de ne pas inclure touts ces outils dans nos boite à outils de photographes.
phil2x - 03/09/12 12:19 Profil  
D'accord avec Mozart. En ce qui concerne le "laboratoire", tout a changé avec l'informatique, même pour les argentistes, mais rien n'a changé en ce qui concerne la prise de vues, même en numérique direct. L'acte photographique reste l'acte photographique mais les outils dont on dispose actuellement sont fabuleux : même Ansel Adams en aurait rêvé.
ullapol - 03/09/12 16:06 Profil  
Presque 50 ans de photographie et il m'arrive de me retrouver encore tout excité devant un objet à photographier, avec la même émotion qu'un jeune de 15 ans faisant c'est premiers pas en photographie, moi en argentique lui en numérique, c'est la seule différence.
phil2x - 03/09/12 18:28 Profil  
Moi, Henri, je n'ai que 44 ans d'ancienneté photo et je reste aussi un gamin.
franki - 03/09/12 20:30 Profil  
45 ans de métier de l'image,
la meilleure photo sera celle que je ferai demain.............
phil2x - 03/09/12 21:58 Profil  
Je l'espère aussi .
Via - 04/09/12 19:49 Profil  
Considérant ma prédilection pour les photos de voyage ou de reportage, pour moi le changement est dans la motivation…. Lors de mes premiers voyages (j’avais 24 ans), j’ai beaucoup photographié. Mais j’ai fini par réaliser que je ne vivais mes pérégrinations qu’à travers le viseur (point d’entrée de ce processus d’abstraction qu’est la photographie). Je voyageais en pensant à ramener de l’image et réfléchissais trop « sujet, diaph, vitesse, objectifs, asa, cadrage, exposition…. », souvent au détriment de la perception d’émotions, de situations, d’atmosphères…

La question s’est alors posée : « Vivre ce que je vois, ou tenter de faire vivre à d’autres ce que j’ai vu, et forcement mal ». Alors je me suis mis à emporter moins de rouleaux, moins d’objectifs, moins de boitiers. J’ai même poussé jusqu’à ne pas déclencher dans certaines circonstances pourtant exceptionnelles en me disant : « Non, pas maintenant, laisse ton boitier dans son sac, tu vas gâcher ce qu’il est en train de se passer, tant pis pour l’image ».

Résultat : moins de photos mais davantage de vécu et les plus belles images sont dans ma mémoire, mais ce sont plus que des images…une rue de Jaïpur, un homme capuchonné s’avance vers moi le bras tendu avec au bout, vestige de sa main, un moignon dans lequel je tente maladroitement de poser une pièce de monnaie. Je fixe son visage, il a la lèpre… ma gène... son indifférence. Caraïbes, sur un quai, un vieux marin solitaire, la démarche voutée et ralentie par le poids des ans, aussi maigre que barbu, pipe à la bouche et qui sur sa coque de noix a visiblement choisi de finir ses jours en mer, plutôt qu’au fond d’un lit d’hôpital ou de maison de retraite…
La baie d’Ha-Long, un vieux couple, visages tannés par les années et le soleil, des vêtements hors d’âge, vivant sur une barque de 3 mètres avec pour tout bien une bâche contre la pluie, quelques instruments de pêche, quelques ustensiles de cuisine et surtout, visibles au premier regard, une grande sérénité et un lien indéfectible entre eux.
Alors ce lépreux, ce vieux marin, ce couple vietnamien et tous les autres, est-ce que je profite de l’instant que je vis auprès d’eux pour tenter de comprendre et respecter cette force qui parfois les rend si beaux et qui leur permet de s’accrocher à la vie ainsi, ou est-ce que je dégaine tout le barnum en m’agitant, pour montrer quoi, à qui, avec quels mots... j’ai fini par renoncer à ce genre de photographie, mais je continue à l’admirer.

Aujourd’hui, je voyage nettement moins, la plupart du temps j’ai un APN dans la poche, même s’il m’arrive de me réserver quelques sorties argentiques (et oui, j’ai grandi avec, aaah ! le déclenchement du 645 ou le plaisir de décrypter un négatif ou une diapo dans la lumière…).

Je continue de m’extasier comme un gamin devant les merveilles passées ou actuelles de la photographie et les possibilités offertes par la technologie, même si j’ai du mal avec, vous êtes bien placé pour le voir ;-). Mais la technologie est un moyen, pas un but.

Quant au numérique comme beaucoup j’ai vécu ses débuts, époque à laquelle il était certain que jamais un capteur n’arriverait à la cheville d’une émulsion. Avec le recul je pense que nous disions plus cela pour nous rassurer que par réelle conviction, on connait la suite. Mais il était à prévoir qu’on allait pas continuer la tête sous le drap noir et le bouchon à la main à sortir des plaques en verre jusqu’à la fin des temps et comme le dit Phil2x, Ansel Adams aurait rêvé des moyens dont nous disposons aujourd’hui.
Il me semble que le plus difficile avec le numérique, c’est d’assister à la fin d’une époque. Un peu comme les diligences ont dû un jour se résigner à voir les voyageurs préférer définitivement le train. Dans ce sens, je termine avec une anecdote qui m’a marqué à propos du numérique. Il y a trois ans environ, mon fils qui en avait alors sept a trouvé dans un placard mon Contax 139, celui qui m’a accompagné partout. Il l’a tourné dans tous les sens avant de le tendre à bout de bras avec circonspection et a fini par me demander : « Mais par où est-ce qu’on regarde ? ». Et là, l’éclair dans mon esprit, pour lui et ceux de sa génération, en 2009 et à leur âge, la photo n’était, et donc n’avait jamais été, que numérique. Ce jour là, assis dans ma diligence, j’ai compris qu’il était déjà dans un TGV que rien n’arrêterait.



Pour le souvenir et grâce à la technologie.... http://www.patrickvianes.net/

Bonnes photos à tous !!!
franki - 04/09/12 20:06 Profil  
Ansel Adams a réaliser des images extraordinaires reconnaissable entre toutes, je n'ai jamais actuellement retrouvé la qualité de ses photos,quelle soit en argentique ou en numérique,
cherchez l'erreur.................
il avait quelque chose en plus, le Génie de l'image
et la,
Respect Monsieur Adam




Daniel_2 - 04/09/12 21:00 Profil  
Via, très sympa ton site, sobre, efficace, mais néanmoins chaleureux, du moins je le ressens comme ça, grâce aux sujets sans doute.
Daniel_2 - 04/09/12 21:08 Profil  
J'ai appris la photo il y a bien moins de 20 ans, tout seul, à l'ancienne, dans les livres, et je suis loin, bien loin de tout savoir ; à vrai dire je ne suis qu'un petit néophyte par rapport aux pointures qui peuplent ce site, mais j'aime l'image et ça me plaît d'en faire.
J'aime la pellicule parce qu'elle est un objet réel, charnel, magique.
Je n'aime pas le pixel parce qu'on en bouffe et re-bouffe désormais chaque jour, à chaque seconde, des infinies quantités et que ça suffit bien assez comme ça, je ne veux pas en rajouter dans ma petite sphère.
Toute cette bouillie de pixels, ces flots infinis qui en quelques nono-secondes font plusieurs fois le tour de la terre, ça me fatigue.
L'infinie bouillie des pixels… La pellicule photo pour moi est nettement plus supportable (même si j'en rate beaucoup!).
srcardoso - 04/09/12 23:28 Profil  
Ce qui est agaçant avec le numérique, c'est qu'on est tous obligés à avoir le même matériel et même rendu... C'est un peu comme un "communisme photographique". Le film et son rendu différent en fonction de la marque, vitesse, grain, taille, et interprétation donne beaucoup plus de liberté à l'artiste et de force à l'oeuvre... Profitons tant qu'on peut...
Encore ce matin, je prenais quelques prises de vue et je ne pouvais m'empêcher de remarquer que quelques personnes âgées (70ans et +) me regardaient avec admiration et étonnement avec mon Minolta en main, alors que certains d'entre eux portaient des compacts numériques - ironique, non?
Bref...
BTW, superbe ton site, Via. Un vrai documentaire photographique. Je t'admire, et en quelque sorte je t'envie de par ton expérience.
Via - 05/09/12 23:10 Profil  
Merci, c'est sympa à propos du site. C'est un ami qui me l'a fait, en cadeau.

Quant à mon expérience Srcar, je suis touché , mais elle n'est pas difficile à faire. Les billets d'avion n'ont jamais été aussi peu chers et les quelques situations que j'ai tenté de décrire se voient à tous les coins de rue ou presque, "là-bas". Elles font davantage rêver parce que justement elles se passent "là-bas", mais en réalité il suffit d'y être, d'avoir du temps et de regarder.
Allez, un petit tuyaux pour les candidats à l'expédition de choc. Au mois de février prochain se déroulera à Allahabad en Inde, la Maha Khumb Mela, le plus grand rassemblement religieux du monde. Sur trois semaines environ dans cette ville d'1,7 millions d'habitants, plus de 80 millions de personnes viendront prendre le bain rituel dans le Gange (si si, j'ai bien écrit 80 millions) avec en point d'orgue les Sadhus . Orgie photographique assurée, exemple : http://snipurl.com/24wg0l7

A propos de l'effet produit par les appareils argentiques que tu décris Srcar, je me souviens il y a quatre ans avoir un jour profité d'une ballade aux Baux de Provence pour tester un Press super 23 fraichement acquis. Les pilotes d'engins numériques intergalactiques n'en revenaient pas et, apothéose, beaucoup pensaient qu'il s'agissait d'un tout nouveau modèle.... J'ai fini par le ranger, cela devenait gênant. Il est vrai que c'est un engin au look spécial et qu'il suffit de se garer au bord de la route et de l'installer sur la plage arrière pour que tout le monde ralentisse.
21 réponses - Page : 1
Tous les forums > L'art > Qu'est ce qui a changé pour vous en 20 ou 30 ans de photo ?



  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communauté en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes après. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous êtes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cédée à des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)



Tous les forums > Rechercher dans les forums
Rechercher dans les forums
Votre recherche :
Rechercher dans : Titres des messages  Corps des messages  Auteurs  


Page générée en 32 msec (3.4 msec SQL) - 0 requetes
Administration



Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 16/01/2019 à 16:06:06 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.